" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes hobbys

Venez découvrir ce qui me passionne et je vous souhaite une délicieuse visite .

Mes hobbys

Ibra ne veut pas voir ailleurs

En visite à Doha pour y rencontrer son président Nasser Al-Khelaïfi, Zlatan Ibrahimovic lui a confirmé son envie d'honorer sa quatrième et dernière année de contrat avec le PSG. Et avec une petite rallonge financière, ce serait encore mieux.

Miguel Pauleta devrait bien perdre son record d'ici la fin de l'été. Toujours meilleur buteur de l'histoire du PSG avec 109 buts, le Portugais risque en effet de voir Zlatan Ibrahimovic, 106 buts sous le maillot bleu et rouge, le dépasser à la reprise. Car le Suédois sera toujours parisien la saison prochaine. Nasser Al-Khelaïfi n'en a jamais douté et le meilleur joueur de Ligue 1 2013 et 2014 est venu le confirmer à son président lors d'une discussion au Ritz-Carlton de Doha.

Et tant pis pour les nombreuses rumeurs venues d'Italie faisant part du vif intérêt du Milan AC. A en croire ses rumeurs parues dans la presse transalpine, l'intérêt aurait pourtant été réciproque, Ibra étant même prêt à diviser son salaire de 16 millions annuels par deux ou trois pour bénéficier d'un nouveau contrat de trois saisons. Des informations qui apparaissent aujourd'hui infondées au vu de la teneur des échanges entre le Suédois et son président, mardi, à Doha.

Une fin de carrière au Qatar ?

Car selon Le Parisien, l'ancien Milanais n'est pas venu au Qatar pour demander son transfert ou la résiliation de son contrat, ni pour envisager de prolonger son aventure au PSG au delà de juin 2016, que ce soit comme joueur ou dans un autre rôle, mais simplement pour discuter gros sous. La faute à la baisse de son salaire prévue dans son contrat signé en septembre 2013. Finis les 16 millions par saison, Ibra ne devrait en effet percevoir qu'un peu moins de 13 millions pour cette dernière année. Aussi espérait-il convaincre son président de lui accorder une petite rallonge pour compenser cette baisse que ce soit grâce à un réajustement de son salaire ou grâce à une prime.

Et à en croire les informations du quotidien francilien, Nasser Al-Khelaïfi, qui n'a pas manqué de lui rappeler son importance dans le projet parisien, n'est pas fermé à l'idée malgré les contraintes liées au Fair-play financier. De même le dirigeant qatari apprécierait que le Suédois prolonge ensuite sa carrière quelques temps au Qatar...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article