" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes hobbys

Venez découvrir ce qui me passionne et je vous souhaite une délicieuse visite .

Mes hobbys

La L1 n'en sort pas grandie

La nouvelle saison de L1 s'ouvre ce vendredi avec en lever de rideau un champion parisien, en déplacement à Lille, qui cette année encore sera favori à sa propre succession. D'autant que la concurrence ne s'est pas forcément renforcée...

Le PSG a fait forte impression durant sa préparation, dans le cadre de la Champions Cup ou plus récemment du Trophée des Champions, aux dépens de Lyon (2-0). Ses principaux concurrents ne peuvent en dire autant, si ce n'est l'ASM, peut-être, qui après un démarrage poussif a su monter en puissance et franchir sans encombre notamment le 3e tour préliminaire de la Ligue des champions, face aux Young Boys de Berne (7-1 sur l'ensemble des deux rencontres). L'OM a vécu un mercato mouvementé (guère achevé il est vrai) et l'OL a enchainé les prestations décevantes, tout cela confortant Paris, triple champion de France, dans sa position de grandissime favori pour la saison à venir.

Avec la signature acquise de la star argentine Angel Di Maria, sans compter le sang neuf apporté par les Kevin Trapp et Benjamin Stambouli, l'emprise parisienne promet d'être plus ferme encore, là où les rivaux présumés ont sans doute perdu des plumes. Si les Lyonnais, sur ce point, ont jusqu'alors limité la casse, renforçant même leurs arrières avec l'arrivée de Rafael notamment - l'avenir d'Alexandre Lacazette demeurant cependant incertain - les Monégasques ont laissé échapper des valeurs sûres telles que Geoffrey Kondogbia et Yannick Ferreira-Carrasco. Et que dire de l'OM qui a vu parti successivement André-Pierre Gignac, André Ayew, Jérémy Morel, Giannelli Imbula, Dimitri Payet ou encore Rod Fanni ?

La fuite des talents

Certes Marseille a partiellement réagi sur le marché des transferts en tentant les paris Lassana Diarra et Abou Diaby ou en mettant le grappin sur le jeune Néerlandais Karim Rekik, peut-être l'une des révélations à suivre cette saison avec le Bastiais Seko Fofana, le Bordelais Milan Gajic ou les Monégasques Mario Pasalic et Ivan Cavaleiro. Le Rocher où sévira l'une des principales attractions de l'élite en-dehors de la capitale, en la personne de Stephan El Shaarawy. Mais en attendant, la fuite des talents aura été cet été encore une réalité en Ligue 1.

Principal débaucheur des joueurs les plus prometteurs, le championnat anglais s'est montré particulièrement gourmand en cette intersaison puisque 100 millions d'euros ont déjà été investis par les clubs de Premier League en L1. Yohan Cabaye, Dimitri Payet, N'Golo Kanté, Idrissa Gueye, André Ayew, Max-Alain Gradel, Franck Tabanou ou les Jordan d'Aston Villa, Ayew, Veretout et Amavi... tous ont choisi de rallier l'Angleterre où l'herbe est manifestement plus verte. Un constat qui a le don d'agacer l'entraîneur de Montpellier et consultant sur RMC Rolland Courbis: "Je suis ça avec un profond dégoût et je pèse mes mots. On se fait piller sans réagir. Tu te fais piller les bons, les moyens et les joueurs en devenir. Si le niveau de notre championnat diminue, il ne faudra pas s'étonner !" Le revers de la médaille en effet pour un championnat de France qui perd toujours plus de terrain sur son homologue anglais.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article