" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

pour combien d'années sommes- nous programmés

Pour 80 , 100 , 115 ... et même 122 pour Jeanne Calmant . L'espérance de vie  ne cesse de progresser . Mais existe-il une limite indépassable . Même si nous parvenons à éviter tout les dangers  de notre environnement ( virus ou accidents ) , le vieillissement fixe une fin à toute existence . Ce processus , inscrit  dans nos gènes , dérègle avec l'âge la capacité  des cellules  à se réparer  et à se diviser  . Elles se dégradent  alors et rendent l'organisme de plus en plus fragile . D'après une étude de 2016 , des chercheurs  de l'Albert Einstein  Collège of Medecine , à New York , la longévité humaine plafonne statistiquement à 115 ans depuis vingt ans ce qui démontrerait que le corps est bien programmé pour mourir . Il posséderait une sorte  de compte à rebours génétique . Mais la majorité  des scientifiques  remettent en cause  ces calculs  et s'accordent sur l'idée  que nous pouvons encore repousser la limite en jouant notamment sur les facteurs environnementaux , Joop de Beer , démographe à La Haye aux Pays-Bas prédit d'ailleurs statistiquement qu'une personne sur 840000 âgées de 70 ans  et plus en 2015 devrait atteindre 125 ans . D'autres affirme même qu'il n'y a pas de limite , car le vieillissement  n'est pas une fatalité  . Il n'est en tout cas pas à l'oeuvre chez tous les êtres vivants : le ra-taupe nu , un petit rongeur  vivent en Éthiopie , vie ainsi jusqu'à 35 ans ( contre 3 ou 4 ans pour les  rat européens ) et ne développe presque aucun signe de vieillissement  . Alors  pourquoi existe-il chez l'homme ? Pour la plupart  des chercheurs  cela explique  par le  fait que la sélection naturelle ne favorise que la reproduction . Certains avancent donc que les gènes qui contribuent au vieillissement ( les gérontogènes ) n'ont pas était sélectionnés pour vieillir mais pour augmenter les capacités  reproductives . D'ailleurs , les manipulations génétiques sur les souris ayant pour but d'allonger leur durée de vue ( modification du gène Pit-1 par exemple ) ont souvent pour effet secondaire de diminuer leur fertilité . Quel sera alors pour l'homme le prix à payer pour atteindre l'immortalité .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :