" />
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #psg catégorie

2016-08-07T21:45:47+02:00

congratulations for your first trophy partner...

Publié par SUPERSTARS FRENCHI'Z

Voir les commentaires

2016-05-18T09:18:53+02:00

Verratti pleure le départ d’Ibra

Publié par lafanatiques84.over-blog.fr

Marco Verratti est apparu très ému lors de la cérémonie protocolaire qui a vu Zlatan Ibrahimovic faire ses adieux au Parc des Princes, samedi soir.

On le savait très attaché à Zlatan Ibrahimovic, le géant qui l’avait pris sous son aile à son arrivée au PSG, Marco Verratti n’a pas caché son émotion, samedi soir, à l’issue du dernier match de Ligue 1 du buteur suédois au Parc des Princes. Tandis que l’intéressé se fendait d’un petit discours avec l’humour qui le caractérise - "J'espère que l'équipe gagnera beaucoup de titres sans Ibra. Ce sera difficile mais c'est possible" – l’Italien, les yeux rougis au second plan, peinait à retenir ses larmes.

Ligue 1 - Ici c'est Zlatan !

Arrivés au club et présentés à la presse le même jour de juillet 2012, les deux hommes, depuis lors, étaient particulièrement complices. Marco Verratti se souvient d’ailleurs très bien de son premier contact avec l’imposant Scandinave. "Je devais passer devant les micros avant lui et juste avant d’aller en conférence de presse, il m’a dit: ‘Ah, c’est toi le petit jeune qui me vole mon temps ?’ Ils avaient fait en sorte que je passe avant lui pour qu’il y ait quand même deux journalistes dans la salle. Sans ça, je me serais retrouvé à parler seul. C’était marrant de sa part, je l’ai trouvé sympathique tout de suite."

Dès l’annonce du départ de Zlatan Ibrahimovic, vendredi matin, Marco Verratti n’avait du reste pas manqué d’adresser un petit message à son coéquipier préféré, via son compte Instagram: "Tu vas nous manquer mon ami"…

Voir les commentaires

2016-05-18T09:05:43+02:00

Ibra meilleur que Ronaldo et Neymar ?

Publié par lafanatiques84.over-blog.fr

A en croire l’Observatoire du football, il n’y a que Lionel Messi à avoir fait mieux que Zlatan Ibrahimovic cette saison.

Voilà un classement qui devrait aviver les regrets des supporters parisiens qui souhaitaient que les dirigeants du PSG acceptent de proposer la prolongation de contrat que Zlatan Ibrahimovic espérait. A en croire le dernier rapport publié par l’Observatoire du football, le Suédois serait en effet le deuxième meilleur attaquant d’Europe.

Auteur de 38 buts cette saison en Ligue 1, le Parisien ne serait devancé que par le Lionel Messi en personne. C’est tout du moins ce qu’il ressort des statistiques utilisées par l’Observatoire pour dresser son classement. Des statistiques qui placent Neymar sur le podium tandis que troisième larron de la MSN, Luis Suarez, et Paulo Dybala complètent le Top 5.

A noter que Cristiano Ronaldo n’émarge qu’en sixième position, juste devant le surprenant Brésilien Raffael qui n’a pourtant marqué que 13 buts en 31 matches cette saison en Bundesliga. Néanmoins, le joueur de Mönchengladbach devance Thomas Müller, huitième, alors que Lucas Pérez, qui évolue à La Corogne, et Gonzalo Higuain décrochent les deux derniers accessits du Top 10.

A noter par ailleurs que le meilleur attaquant de Premier League, Alexis Sanchez, n’arrive qu’en 14e position et qu’il n’y a donc pas d’autre joueur de Ligue 1 dans le Top 10

Voir les commentaires

2016-03-13T21:38:30+01:00

Troyes-PSG : un joli record en plus du titre

Publié par lafanatiques84.over-blog.fr

Le PSG pouvait difficilement mettre plus les formes. Le titre lui était quasiment promis, avant son déplacement chez la lanterne rouge troyenne, mais les Parisiens ne se sont pas contentés de la victoire, concassant l’Estac au point de signer la plus large victoire de leur histoire en Ligue 1 (9-0). Porté par Ibrahimovic en mode machine, auteur d’un quadruplé, Paris s’est même rapproché du poussiéreux record de Sochaux, auteur d’un 12-1 face à Valenciennes, inégalé depuis 1936.

Record largement battu

En championnat, le PSG n’avait jamais fait mieux que six buts d’écart. Une performance réalisée à trois reprises. Face à Troyes, déjà, en 1977 (8-2), face Bastia en 1984 (7-1) et contre Guingamp la saison dernière (6-0). La barre des six est cette fois largement franchie, ce qu’avait seulement réussi le club en Coupe de France, face à… une DHR (10-0 face à Côte-Chaude Saint-Etienne en 1994).

Voir les commentaires

2016-03-10T15:24:14+01:00

«Take Zlat»: Ibra a mis l’Angleterre KO

Publié par lafanatiques84.over-blog.fr

Il n’y en a que pour lui ou presque. Comme en France, Zlatan Ibrahimovic s’affiche en effet à la une des cahiers sport des journaux britanniques. Et alors que de ce côté-ci de la Manche, L’Equipe et le Parisien saluent en premier lieu la qualification d’un PSG «Trop fort» pour l’un et vainqueur «Par KO» pour l’autre, les quotidiens anglais retiennent en premier lieu le rôle joué par le Suédois dans l’élimination des Blues.

© Reuters Ibra Chelsea but

Auteur d’un but et d’une passe décisive après avoir déjà marqué lors du match aller, l’ancien Milanais est en effet le premier bourreau de Chelsea et la presse d’outre-Manche peut donc rivaliser de jeux de mots. «Take Zlat», titre ainsi le Daily Express tandis que le Daily Mail y va d’un «Oh no, It’s Zlat man again» et le Mirror, toujours dans la même veine, d’un «Zlat’s It».

En dehors de la France et de l’Angleterre, la qualification du PSG n’a évidemment pas droit aux gros titres, le Corriere dello Sport préférant ainsi en Italie insister sur le forfait de Marco Verratti que sur la victoire parisienne. La performance d’Ibra a néanmoins droit aux manchettes de la Gazzetta et de Tuttosport. A l’inverse, en Espagne, il n’y a qu’El Mundo Deportivo à mentionner dès sa Une la performance du PSG, Ibra ayant «fait taire Stamford Bridge» selon le quotidien catalan. Néanmoins, dans ses pages intérieures, Marca assure qu’il faut faire «Attention au PSG d’Ibra» et Sportyou que «le PSG est un os».

Voir les commentaires

2016-03-10T15:19:34+01:00

PSG, Trapp : "On peut battre n'importe qui"

Publié par lafanatiques84.over-blog.fr

Comment vous sentez-vous après ce match ?

Kevin Trapp : Bien, forcément. Ce n'était pas facile, c'était même très difficile. On est venus ici avec l'envie de marquer, on l'a fait. Quand on a pris ce but, on ne s'est pas relâchés. On s'est remobilisés. Et on a pu marquer ce deuxième but qui nous a libérés.

Vous avez une préférence pour le tirage au sort des quarts de finale après cette victoire ?

On peut battre n'importe quelle équipe et nous attendons avec impatience ce tirage.

Plutôt Bayern ou plutôt Wolfsburg alors ?

Les deux ! On verra bien...

Loic Tanzi, à Stamford Bridge

Voir les commentaires

2016-03-10T15:07:39+01:00

le Paris Saint-Germain élimine encore une fois Chelsea

Publié par lafanatiques84.over-blog.fr

Le Paris Saint-Germain s'est qualifié pour les quarts de finale en battant Chelsea mercredi 9 mars (2-1). Adrien Rabiot a ouvert le score à la 16e minute avant que Chelsea égalise grâce à Diego Costa. En seconde période Zlatan Ibrahimovic inscrit un deuxième but.

« Tirez les premiers », avait titré le quotidien sportif français L’Équipe dans son édition du jour. Avec son succès étriqué à l’aller au Parc des Princes (2-1), les Parisiens n’avaient pas une marge de manœuvre énorme pour atteindre les quarts de finale de la Ligue des champions.

Le bon match de Rabiot

Après leurs deux derniers matches pas très convaincants avec une défaite face Lyon et un nul face à Montpellier, les hommes de Laurent Blanc ont bien tiré les premiers avec un premier but d’Adrien Rabiot (16e). Dernier club français en lice dans les campagnes européennes, le Paris Saint-Germain, éliminé en quart de finale l’an dernier par le FC Barcelone de Lionel Messi, pensait avoir fait le plus dur face à Chelsea.

Mais les Blues n’ont pas tardé à donner la réplique avec une réalisation de Diego Costa (27e). Impliqué sur 17 buts lors de ses 15 derniers matches toutes compétitions confondues avec Chelsea, Diego Costa redonnait du baume au cœur aux supporters de l'équipe anglaise.

Des retrouvailles musclées

Il restait encore beaucoup trop de temps pour se dire que le nul suffirait au bonheur des supporters du PSG. Ces retrouvailles musclées entre ces deux géants européens ont été à couteau tiré pendant plus d’une heure dans l’antre de Stamford Bridge. Durant la première période, le PSG perdait trop de ballons dans l'entrejeu et prenait trop de risque dans les relances pour ne pas inquiéter les fans de Zlatan Ibrahimovic.

Si l’effectif du PSG est obsédé par la Ligue des champions, il s’est fait peur à plusieurs reprises avec notamment les tirs de Cesc Fabregas (40e) et d’Eden Hazard (42e). A la 45e minute, Trapp, le portier parisien, relâche une frappe croisée du droit de Diego Costa.

Le triple champion de France en titre qui est rentré aux vestiaires dans la peau du qualifié savait qu’il fallait faire face à une équipe agressive. Si lors de la seconde période Kevin Trapp, a été à la parade dans un double arrêt (65e), c’est finalement Zlatan Ibrahimovic qui est venu inscrire le deuxième but libérateur à la 67 minute. « Le résultat est juste et on a très bien géré », dira simplement Angel Di Maria au coup de sifflet final.

Le Benfica Lisbonne s'est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions en s'imposant sur la pelouse du Zenit Saint-Petersbourg 2-1 mercredi 9 mars lors du huitième de finale retour, après avoir remporté la manche aller 1-0.

Voir les commentaires

2016-03-10T13:21:42+01:00

PSG : Al-Khelaïfi trouve Ibrahimovic « magique »

Publié par lafanatiques84.over-blog.fr

Président du PSG heureux après la qualification de son équipe pour les quarts de finale de la Ligue des Champions, Nasser Al-Khelaïfi a rendu hommage à tout le club parisien. Et surtout à un Zlatan Ibrahimovic « magique ».

Nasser Al-Khelaïfi sur un nuage. Le président du PSG est apparu franchement heureux en zone mixte mercredi après le succès parisien sur la pelouse de Chelsea en huitième de finale retour de la Ligue des Champions (1-2), synonyme de qualification pour les quarts. Une victoire longue à se dessiner pour les hommes de Laurent Blanc, bousculés pendant une heure. « On sait que quand on vient ici, ce n'est pas facile, a reconnu Al-Khelaïfi. Chelsea a de grands joueurs, mais on a montré que nous aussi avons une grande équipe. Je suis très heureux de cette qualification, surtout que c'était très difficile de gagner ici. On est là, on veut aller le plus loin possible et j'espère que ça va continuer. »

« Je leur avais demandé de mourir sur le terrain »
Al-Khelaïfi estime que son groupe a appris de ses échecs passés, notamment celui vécu à Stamford Bridge il y a deux ans malgré un avantage acquis au match aller. « On a un peu d'expérience, s'est-il félicité. On avait perdu ici il y a deux ans et on était venu pour gagner, se qualifier, pas faire un nul ou défendre. On a été très costaud, agressif. Je leur avais exposé le défi, je leur avais demandé de mourir sur le terrain. Je suis très fier du coach, de l'équipe, de nos supporters. On a montré qu'on était plus forts que l'an dernier. » Avec surtout un Zlatan Ibrahimovic brillant, auteur d'un but et une passe décisive, pour le plus grand bonheur de son boss. « Il est toujours là, il montre quel grand joueur il est. Il est magique ce Zlatan ! » Et il est heureux ce Al-Khelaïfi !

Voir les commentaires

2016-03-10T13:14:27+01:00

Di Maria et Trapp, plus l'ombre d'un doute

Publié par lafanatiques84.over-blog.fr

Venus à Paris pour bonifier l'équipe en Ligue des Champions, Kevin Trapp et Angel Di Maria ont été exemplaires face à Chelsea. Tous deux auteurs d'un grand match, les deux hommes étaient attendus au tournant et ils ont répondu présent.

Ils étaient attendus au tournant, ils ont répondu présent. Recruté notamment dans l'optique de faire passer un cap supplémentaire au PSG en Ligue des Champions, Kevin Trapp et Angel Di Maria ont été deux des artisans majeurs de la qualification des Parisiens aux dépens de Chelsea. Chacun à leur façon, les deux hommes ont été décisifs et ont réalisé le gros match que Laurent Blanc espérait d'eux, prouvant que le club qui s'apprête à fêter son quatrième titre de champion de France consécutif ne s'est pas trompé en misant sur le gardien allemand et le créateur argentin. Déjà déterminant au match aller il y a trois semaines au Parc des Princes, avec cette double intervention face à Diego Costa, Trapp a encore assuré dans le but parisien mercredi soir. L'ancien joueur de l'Eintracht Francfort a fait les arrêts qu'il fallait au moment où il le fallait.

D'entrée, il a évité le pire à son équipe sur une belle frappe de Diego Costa dans l'axe. Sur le but de l'attaquant des Blues, il ne pouvait rien mais a réussi son arrêt le plus beau et le plus important de la partie en seconde mi-temps, quelques minutes avant que le PSG ne tue le suspense. L'Allemand, parfait au pied sur ces deux matchs contre Chelsea, s'est couché à une vitesse éclair sur un tir puissant de Willian avant de se relever d'un bond pour repousser d'une main gauche très ferme la reprise d'Hazard. Une double parade décisive. Avec six arrêts mercredi soir, Trapp – près de 90% d'efficacité - reste le meilleur gardien de cette édition de la Ligue des Champions. Si Kevin Trapp découvre la compétition avec Paris, elle n'a en revanche plus aucun secret pour Angel Di Maria. Cela a encore crevé l'écran mercredi soir sur la pelouse de Chelsea, où le milieu de terrain offensif argentin a été étincelant. Tout de suite dans le ton du rendez-vous, l'ancien joueur de Manchester United et du Real Madrid a énormément gêné la défense anglaise par ses déplacements constants et ses prises de balle déroutantes.

Et comme Di Maria n'est pas un grand joueur pour rien, il a été déterminant sur les deux buts parisiens. Sur le premier, il a isolé magnifiquement Ibrahimovic sur un décalage aussi intelligent que réalisé à merveille. Mais sa superbe prestation s'est encore davantage éclairée avec ce centre parfait pour son coéquipier suédois, qui n'avait plus qu'à volleyer dans le but vide. Sur le coup, il fallait donner au ballon à la fois de la précision et de la puissance pour que Cahill ne puisse pas intervenir et qu'Ibra marque l'un des buts les plus importants de sa saison. Pas un souci pour Di Maria, sur lequel Laurent Blanc comptait énormément. L'entraîneur parisien n'a pas été déçu. « Angel a été un danger permanent, il a une faculté à se déplacer et il faut être intelligent pour ça », appréciait Blanc après le match. Comme pour Trapp, le coach du PSG ne s'est jamais interrogé au moment de bâtir son onze de départ en C1. Pour lui, les deux hommes sont indispensables. Impossible de lui donner tort après ces deux succès face aux Blues.

Voir les commentaires

2016-03-10T13:10:19+01:00

Al-Khelaïfi verra Ibrahimovic en juin

Publié par lafanatiques84.over-blog.fr

Alors que les deux hommes devaient se rencontrer en février, Nasser Al-Khelaïfi a finalement indiqué mercredi soir qu'il verrait Zlatan Ibrahimovic en juin.

L'éventuelle prolongation de contrat de Zlatan Ibrahimovic au Paris Saint-Germain se jouera à la dernière minute. Alors que le bail de l'avant-centre suédois arrivera à son terme le 30 juin prochain, ce n'est que quelques jours plus tôt que le joueur et son président, Nasser Al-Khelaïfi, se réuniront autour d'une table pour discuter. A l'origine, ils auraient dû se voir en février dernier. Mais c'est finalement en juin que l'entrevue aura lieu, a fait savoir Al-Khelaïfi mercredi soir à Londres après la qualification des Parisiens pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. « Nous parlerons avec Zlatan en juin », a répondu le patron du club à nos confrères du Parisien, qui souhaitaient savoir où en était le dossier Ibrahimovic.

A 34 ans, le Suédois a encore été le grand Monsieur du PSG, mercredi à Stamford Bridge. Pour la première fois, il a même marqué lors du match retour d'une double confrontation à élimination directe. Tout laisse donc penser que Paris voit toujours l'avenir avec lui. Une prolongation d'une saison (jusqu'au 30 juin 2017) serait d'ailleurs dans les tuyaux. Mais tant qu'Ibra, qui s'est une nouvelle fois montré très peu loquace sur le sujet mercredi soir (« Je ne discute avec personne, voyons ce qu'il va se passer, je ne refuse aucune alternative, je poserai les offres sur la table et je verrai ensuite ce qui est bien pour moi et ma famille (…) Mais ce n'est pas le moment de répondre à cette question. »), n'aura pas vu son employeur, il n'en saura pas davantage. On aurait dû savoir en février, il faudra attendre jusqu'en juin. Encore un peu de patience.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog