" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Complément alimentaire pour un bon fonctionnement de la prostate.

  • Plantes
  • Zinc
  • Sélénium
  • Gélule végétale

 

Indications

Indiqué en cas de dysfonctionnements de la prostate.

L’hypertrophie bénigne de la prostate occasionne fréquemment des troubles fonctionnels gênants :

  • Rétention urinaire à répétition
  • Impériosité urinaire nocturne et diurne
  • Besoin fréquent d’uriner
  • Miction retardée
  • Pertes post-mictionnelles
  • Sensation de n’avoir pas entièrement vidé la vessie
  • Difficultés à uriner

Le zinc contribue à la fertilité et la reproduction normales, au maintien de concentration normale de testostérone dans le sang.

Le sélénium contribue à la production normale de spermatozoïdes.

Posologie

Prendre 2 gélules le soir pendant le repas avec un grand verre d’eau.
À prendre dès l’installation des signes urinaires.

Précautions d’emploi
  • Allergie aux arachides ou à l’un des constituants.
  • Traitement sous anticoagulants ou antiplaquettaires.
  • Conseiller de demander l’avis de votre médecin.
Compléments d’information
Baie de sabal

Plusieurs méta-analyses, dont une réalisée en Europe en 2004, et une en Chine en 2008, ont montré que le palmier nain avait une réelle efficacité dans la réduction des symptômes de l’HBP. En 2007, cependant, une étude d’observation menée dans six pays d’Europe a pointé la moindre efficacité du palmier nain par rapport aux médicaments… ce qu’une étude menée en Espagne a réfuté, révélant que le traitement à base de saw palmetto est plus économique et d’égale efficacité. Quoi qu’il en soit, la Commission européenne et l’OMS ont tranché et reconnaissent l’usage du palmier nain pour traiter les troubles urinaires qui accompagnent l’hypertrophie bénigne de la prostate légère à modérée. Les extraits de palmier nain ont donc bien la propriété de réduire une prostate hypertrophiée, mais non cancéreuse, en prévenant la conversion de la testostérone en dihydrotestostérone.

Pygeum

De multiples études dans le monde ont établi son efficacité dans les symptômes liés au prostatisme.

Graine de courge

La Commission Européenne et l’Organisation Mondiale de la Santé reconnaissent l’usage médicinal des graines de citrouille pour soulager les symptômes de la vessie irritable (ou vessie hyperactive) et les troubles de la miction associés à l’hypertrophie bénigne de la prostate.

Sélénium

Les études d’observation suggèrent un effet protecteur du sélénium contre les cancers, qui pourrait s’expliquer par ses effets antioxydant et modulateur de la réponse immunitaire. La synthèse de plusieurs travaux a montré une réduction du risque du cancer de 31 % (33 % pour le cancer de la vessie, 22 % pour le cancer de la prostate chez les hommes) et de mortalité par cancer de 45 %, chez les plus forts consommateurs de sélénium comparés aux plus faibles consommateurs.

Zinc

Un déficit en zinc est fréquemment corrélé à un risque de développement d’adénome de prostate.

Prix : 32€

 

Inscrivez-vous via mon lien boutique :

https://ce.nfbfrance.com/register-vdi/?vdi=Agnès%20Deshayes&ref=10026

 

Et mon groupe facebook :

www.facebook.com/groups/363210615528016/

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Mes hobbys

Mes hobbys

"Venez découvrir ce qui me passionne et je vous souhaite une délicieuse visite ."

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog